Chapitre 1 : Un début de merde

« Les Hobbits sont des bouseux qui vivent dans les quatre coins de la Comté depuis quelques siècles. Ils sont cons et quasiment personne dans le reste du monde ne connaît leur existence. De toutes façons, les Hobbits ne servent à rien : ils ne sont pas des guerriers, ni magiciens, ni intelligents, ni bons paysans. Par contre, ils sont particulièrement doués dans l’art de ne rien foutre de leurs journées.

Le principal but des Hobbits est la bouffe. Ils ont une dizaine de repas par jour – le petit déjeuner, le second petit déjeuner, la collation de onze heures, le déjeuner, le quatre heures, le dîner et le souper – et mangent pour trois. Mais ils aiment également la bière – au moins deux litres par jour – et l’herbe à pipe, également appelé cannabis en Elfique.

Concernant leur aspect physique, ils sont une sorte de mixte entre des Elfes et des Nains, c’est-à-dire très petit et répugnants ainsi qu’imberbes avec des oreilles pointues. Le mec qui les a découvert était un peu bourré ce jour là et les a donc appelés Semi-Hommes.

Les Hobbits sont également trop cons pour avoir été capables d’inventer des chaussures. Ils marchent donc nus pieds. En parlant de pieds, ils ont une énorme touffe dessus qui ressemble à leurs cheveux gras ou à des poils pubiens. »

Bilbo Sacquet

*

*  *

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les Hobbits, l’histoire va enfin pouvoir commencer.

Cela commence par l’arrivée d’un vieux dans la Comté. Frodo un jeune mineur Hobbit délinquant neveu de Bilbo vint l’agresser.

Frodo : T’es en retard !

Gandalf : Un magicien n’est jamais en retard. Ni en avance non plus. Il arrive précisément à l’heure dite !

Frodo : Pourtant vous êtes à la bourre !

Gandalf : Ta gueule et vient me faire un câlin !

Gandalf se lécha les babines.

Frodo : Je ne préfère pas…

Gandalf : Tu veux un bonbon ?

Frodo monta dans la calèche du magicien. Pendant la route, ils causèrent de l’oncle de Frodo.

Frodo : Bilbo perd la tête… C’est normal à son âge…

Gandalf : Il a quel âge ?

Frodo : 111 ans.

Gandalf : Sous cette forme, j’en ai 1 500.

Frodo : T’es bien conservé !

Gandalf fut soudain harcelé par une troupe de gamins Hobbits.

Ptits merdeux : Les feux d’artifices ! S’il vous plaît, Gandalf !

Boum !

Ptits merdeux : Bande d’enfoirés ! Vous avez buté Kenny !

Gandalf : Merde !

Frodo : Euh… Je te laisse !

Quinze minutes plus tard, Gandalf arrive chez Bilbo. Il frappa à sa porte. Toc toc toc.

Bilbo : On n’accepte plus les gens ! Qu’ils soient amis, ennemis, fonctionnaires, artistes, fils de pute, Seigneur des Ténèbres, membre de la Compagnie de Thorin Écu-de-Chêne ou artistes, fils de pute, Jedi, fils de pute ou Super Saiyan… J’ai parlé des fils de pute ?

Gandalf : Et que faites vous des très vieux amis ?

Bilbo : Je les envoie au cimetière !

Gandalf : Putain ! Mais je suis Gandalf !

Bilbo : Quel est le mot de passe ?

Gandalf : Arrête tes conneries !

Bilbo ouvrit la porte.

Bilbo : C’est bien ça. Entre.

Gandalf entra. Bilbo lui arracha son chapeau pointu et son bâton. Gandalf se cassa alors la gueule. En se relevant, il se cogna contre le lustre, puis contre le plafond.

Bilbo : Tu veux du vin ?

Gandalf : Non.

Bilbo : Du thé ?

Gandalf : Non.

Bilbo : De la pizza ?

Gandalf : Non.

Bilbo : Une pomme ?

Gandalf : Non.

Bilbo : Un loup-garou frit ?

Gandalf : Non.

Bilbo : Les restes de la veille ?

Gandalf : Non.

Bilbo : Tu veux quoi alors ?

Gandalf : Du thé.

Bilbo : …

Autour d’une tasse de thé et de quelques gâteaux, Bilbo et Gandalf discutèrent.

Gandalf : On dirait pas que t’as 111 ans. Tu utilises la crème que je t’ai donnée ?

Bilbo : Non. J’ai bien mieux ! Oh oui !

Gandalf : Quoi ?

Bilbo : Euh… Tu viens à ma fête ?

Gandalf : Oui. Mais c’est quoi ton truc ?

Bilbo : Euh… Tu veux de l’herbe à pipe des Quartiers Est ?

Gandalf : Bien sûr ! C’est quoi ton secret ?

Bilbo : On fait un concours de ronds de fumée ?

Gandalf : Ok.

Bilbo fit un rond presque parfait. Gandalf le ridiculisa en faisant un voilier de couleur verte, odeur noix de coco, spectacle son et lumière.

Gandalf : C’est quoi ton putain de secret ?

Bilbo : Euh… Je vais m’en aller ! Après la fête !

Gandalf : J’en ai rien à foutre ! Secret !

Bilbo : Tu me fais chier ! Tu verras à la fête !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s